Qu’est-ce que l’art ?

Bonjour !

Gros dossier aujourd’hui ! Même pas peur ! *serre les dents*
Evidemment, tout ce que je pourrais écrire dans cet article relève de mon point de vue et je vous rassure, mon but n’est pas de vous convertir de gré ou de force à cette manière de penser. Je pense juste qu’il est intéressant d’envisager la chose sous un angle différent.

On voit régulièrement naître des débats, souvent stériles, qui ont pour but de démontrer que telle ou telle chose est de l’art ou au contraire n’en est pas. Je prendrai l’exemple du jeu vidéo car il est parfait pour illustrer ça. A l’heure où ils sont totalement entrés dans les mœurs de toutes les générations (quasiment), l’opinion publique, qui est une entité complotiste mystérieuse dominant le monde, commence à envisager ce divertissement comme un art parmi tant d’autres ! Quel revirement de situation quand on sait à quel point cette pratique était mal vue au moment de sa naissance, et même pas mal d’années après. Alors, qui a raison ? Les réactionnaires des années 80 pour qui le jeu vidéo était une activité abrutissante et dangereuse, ou alors les membres de l’opinion publique actuelle corrompus qui jouent aux jeux vidéo régulièrement et qui voient ça comme un art potentiel (sachant que ce sont en partie les mêmes personnes mais qui ont juste vieilli…) ? Je suis presque tenté de dire « aucun des deux »…

La fontaine de Duchamp

Ce qui est drôle, c’est que des philosophes se sont amusés à classer et lister les arts… et le plus fou, c’est qu’encore aujourd’hui on en soit quasiment au même stade, avec le cinéma, le fameux septième art etc. Si je dois faire une petit récap, vous avez :
– Architecture
– Sculpture
– Peinture
– Danse
– Musique
– Poésie/Littérature
– Cinéma
Et la couture dans tout ça ?! Ils ont oublié la couture ! Rahhh ces philosophes…

Si l’on regarde l’évolution de la classification des arts à travers les âges, on a plusieurs manières de voir les choses :
Par exemple, chez les grecs, on a tout ce qui est poésie, musique, tragédie, comédie, danse, histoire et astronomie. Ce qui est amusant, c’est que cette classification exclut totalement tous les arts « manuels ». C’est assez intéressant, car apparemment l’artiste grec se disait influencé/contrôlé par les dieux dans son processus créatif. Cette vision de l’inspiration et de la création a complètement traversé les siècles car aujourd’hui encore on a cette image de l’artiste qui a un don, quelque chose de plus que les autres ! Je ne vous cache pas qu’Hélix et moi militons assez activement (au vu du nombre de fois que nous réfutons cette théorie dans nos articles) contre cette vision des choses.
Ici, l’image des intellectuels grecs qui ont accès à l’art, par l’intermédiaire des dieux, et du peuple roturier qui n’a aucune considération, nous renvoie à une société très élitiste et inégalitaire.

Tandis qu’au Moyen Âge, la classification était, pour moi, beaucoup plus intéressante.
Nous avions d’abord le Trivium qui correspond en gros aux arts de la langue. (Rhétorique, grammaire et dialectique)
Puis le Quadrivium, qui était constitué de matières scientifiques. (Arithmétique, géométrie, astronomie et musique.) (Je ne boude pas mon plaisir quant à la présence de la musique dans les matières scientifiques.)
En gros t’as les matières du bac L et celles du bac S. T’as le choix !
S’en suit les arts manuels qui ont pour tronc commun la transformation de la matière, ainsi que les arts de la guerre également mais bon, ça c’est pas forcément pour tous.

Ce passage de l’article nous a été rendu possible grâce à notre partenaire Wikipédia.

Et donc aujourd’hui, nous avons nos 9 arts, puisqu’en plus des sept déjà mentionnés, se rajoutent les « arts médiatiques » et la « bande dessinée »…  Je me répète peut-être, mais où est la couture bordel ?!!!
Il est amusant de constater que contrairement au Moyen Âge, les sciences ne sont plus du tout considérées comme des arts. Certainement dû au fait qu’aujourd’hui, tout nous paraît acquis et logique grâce à nos connaissances, mais pour autant, on ne comprend rien et on s’en fout. Ok la terre tourne autour du soleil, mais pourquoi ? Pourtant dans la journée c’est bien le soleil qui apparaît à l’est pour se coucher à l’ouest alors que nous on ne bouge pas… ? Bah c’est comme ça… Les sciences et l’astronomie n’étant plus utiles à nos petites vies pépères, éclipsons-les discrètement de nos listes d’arts !

Vous allez me dire « Oui mais la question que tu poses dans cet article c’est : qu’est-ce que l’art ? ». Et bien oui mais pour répondre à cette question, j’avais vraiment besoin de voir avec vous un peu les différences de considérations pour certains domaines à travers le temps, et donc essayer de comprendre pourquoi certaines choses comme les sciences étaient considérées comme de l’art à une époque, tandis que ça ne le serait plus aujourd’hui. Cette analyse permet de nous rendre compte que finalement nous passons notre temps à classifier les arts, sans même avoir pensé à ce qu’est un art. Les jeux vidéo, la couture, l’astronomie, la biologie, les mathématiques… pourquoi pas ?! A la manière d’un artisan les scientifiques manient les lois de la physiques, les propriétés mathématiques et leur exceptionnel bon sens pour façonner leurs idées et valider ou non leurs hypothèses. C’est beau et absolument génial (dans son sens le plus strict) ! Pourquoi exclure ça de nos listes alors ? Parce qu’ils ne sont pas touchés par une grâce divine ? (Les dieux n’aiment pas trop qu’on comprennent comment ils ont créé l’univers…) Pourquoi ne serait-ce pas des arts ? Peut être parce que rien de tout ça n’est de l’art !

wtf

Bon j’avoue c’est un peu racoleur comme formule, mais théoriquement, dans la manière de voir les choses que je vous présente aujourd’hui, ce n’est pas complètement faux. L’art est une chose, un résultat, un produit fini, une conséquence. Lorsque l’on perd notre temps à classer les arts, nous classons des supports artistiques, sauf que tous les supports possibles et imaginables peuvent être utilisés et sont utilisés comme support artistique ! Pendant ce temps nous oublions ce qu’est l’art et quel est son but ! L’art doit nous transcender ! Il transcende notre corps, notre esprit, notre intellect, notre spiritualité, il transcende par son esthétisme, par son message et/ou par sa virtuosité. L’art n’est pas objectivement et concrètement définissable et c’est ça qui nous rend fou, parce qu’on a besoin de tout maîtriser et catégoriser. Le problème c’est que les arts sont partout autour de nous sans forcément les considérer en tant que tel. Parce qu’un art n’en est un, que si l’on est prêt à le voir ! C’est pour ça que les jeux vidéo sont passé « d’activité abrutissante » à « 10ème art » (presque). Parce que les gens ont commencé à accepter l’idée que ça puisse en être un ! Alors qu’à partir du moment où le jeu vidéo transcende des millions de personnes, la question ne devrait pas se poser. (Si l’on accepte de prendre en considération les milliards de personnes autres que soi sur terre, ce qui n’est pas facile pour certains). Pour autant il y a des choses dans le jeux vidéo, comme Candy Crush, qui est difficilement envisageable en tant qu’art. Parce que le jeu lui-même n’as pas cette prétention, ce but, et les caractéristiques de ce que peut être un art (rappelez-vous, l’art transcende l’esprit blablabla…). En revanche certains comme les Metal Gear Solid, Limbo, Ico, Okami, les Little Big Planet et énormément d’autres, par leur univers, leur scénario, leur poésie, par leur originalité et la beauté de l’expérience qu’ils nous proposent, sont clairement à considérer comme des arts pour moi. Comme un article de Closer sur le maillot de bain de Carla Bruni ne peut pas vraiment se considérer comme un art, pourtant c’est de l’écriture et dans la technique (je parle du geste, pas la technique intellectuelle) c’est la même chose que du Racine.

Bref, l’essentiel à retenir de cette vision de l’art, c’est qu’elle ne prend pas ce concept de manière universelle, mais personnelle. Ainsi, il en est fini des débats stériles et on peut commencer à véritablement s’intéresser aux ressentis de chacun de nous dans notre propre sensibilité. Une sensibilité aussi légitime qu’une autre, qui n’aurait pas le poids d’une société qui te juge parce que tu n’aimes pas Game of Thrones ou Victor Hugo.
Egalement je pense que dans nos vies de tous les jours, on peut tenter de percevoir la beauté des choses les plus simples qui nous entourent et même essayer d’y voir une forme d’art. Dans la rue, dans votre baguette de pain ou que sais-je… Notre société commence à retrouver un peu le goût de la qualité : le bio, le made in France, le fait-main, et internet nous donne la liberté d’accéder facilement aux innombrables arts d’innombrables personnes à travers le monde. Je ne sais pas pour vous, mais moi cette manière d’appréhender les choses sous la vision artistique, bah ça me plaît et ça rend mon monde beaucoup plus intéressant et agréable ! Serait-ce ça l’art de vivre ?!

-W-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s