Top 10 voix féminines

Bonjour à tous !

Et oui c’est encore Wyhman mais promis vous retrouverez Hélix dès la semaine prochaine avec un article EX-CEP-TIO-NEL (hop, le p’tit coup d’pression une fois) !
L’article d’aujourd’hui a pour but de partager avec vous les 10 voix féminines qui font chavirer mon cœur et me donnent des frissons. Evidemment c’est MON top 10 donc c’est par rapport à MA sensibilité, néanmoins j’ai inclus quelques critères qui font que mon choix n’est pas juste arbitraire (mais ne vous méprenez pas, il l’est quand même).
Comme je ne peux pas vous mentir, voilà comment j’ai procédé : j’ai d’abord choisi les voix qui me bouleversent et ensuite j’en ai déduit les points communs. Et ces points communs sont devenus les critères.
J’ai donc pris en compte, outre le ressenti général avec les frissons etc. la capacité à composer de belles mélodies originales et d’en improviser des variations en live. Encore en live, la capacité à chanter juste car, malheureusement, ça arrive trop souvent que l’on se demande si c’est vraiment cette chanteuse qui est sur l’album… (ou alors on s’imagine l’ingé son de la session d’enregistrement s’arracher les cheveux à la 301ème prise). Pour finir, ça rejoint un peu le ressenti, mais les timbres de voix des chanteuses que vous allez découvrir sont assez différents les uns des autres et sont plutôt originaux.
Dernière petite chose, c’est un classement sans en être un. On peut dire qu’il est variable à plus ou moins deux places près. Un lien vers un morceau est disponible en cliquant sur le nom de l’artiste.

Le fameux classement dans un ordre croissant :

Beth Hart : Pour moi c’est la voix du blues tout simplement. Déjà, elle est d’une justesse incroyable… tellement que je crois ne l’avoir jamais entendu faire de fausses notes. Vous connaissez peut-être cette sensation de flottement chez certains musiciens, où l’on craint la fausse note à tout moment (ex : Kirk Hammett). Et bien là vous oubliez complètement. Elle nous embarque immédiatement avec sa voix chaude et suave mais quand elle la pousse un peu… Mesdemoiselles, mesdames, messieurs quand elle pousse sa voix il faut avoir une incrustation capillaire bien solide au risque de se retrouver dans un concours de sosies de Michel Blanc. Non mais regardez comme elle éloigne le micro pour garder une intensité constante (4:45) ! Et ce n’est qu’une ballade blues. Bref, elle ne pouvait pas ne pas être dans ce classement.

Krysta Cameron : La première voix féminine growlée qui m’a fait de l’effet. C’est simple, je suis tombé amoureux du timbre saturé de Krysta. Une agressivité sans précédent pour moi à l’époque (oulah je suis vieux !) mais aussi, et c’est ce qui fait la différence, une voix claire de qualité. Malheureusement elle a quitté ce groupe et la scène musicale à cause d’une partie de jambe en l’air féconde. Remplacée par la talentueuse Courtney LaPlante, cette dernière n’a cependant pas la hargne, la folie, l’énergie, l’agressivité de Krysta et ses lignes mélodiques sont rarement aussi  intéressantes, ce qui me rend nostalgique certains jours d’hiver un peu rudes. Bref, en voix saturée féminine, je ne lui trouve que deux rivales, dont une dans ce classement. La deuxième a plus de biceps que moi, mais ça va, je le vis bien. Elle s’appelle Candace Kucsulain.

Edith Piaf : Une voix pareille ne pouvait pas être absente de ce classement, ça me semble évident. Je vous parlais de timbres originaux, on est en plein dedans là. Le timbre certes, mais l’intonation surtout. Edith avait une des personnalités vocales les plus marquées que je connaisse et cette personnalité et ces superbes mélodies sont une véritable usine à frissons. C’est aussi parce qu’elle ne vivait pas ses chansons seulement de la première à la dernière note, mais bien avant et bien après également ! C’est cette énergie et cette implication qui en font une voix de légende, et pas seulement française.

Ella Fitzgerald : Restons dans les voix de légende voulez-vous ?! Beth Hart était la voix du blues, Ella est la voix du jazz. Sophistiquée, raffinée et pourtant très directe, cette voix chaleureuse a marqué le jazz et traverse les générations sans prendre une ride. Mais que dis-je, elle n’a pas marqué le jazz, Ella est le jazz (vocal).  Du coup en bonne jazzgirl, tout ce qui est compositions et variations mélodiques c’est du tout cuit, elle maîtrise le sujet si je puis dire. En deux mots, je la décrirais comme la « maîtrise raffinée ».

Rosemary Standley : Voici une voix venue d’un autre temps. Rosemary est la chanteuse du groupe Moriarty, venu lui aussi d’un autre temps, qui vacille entre musique country et world music. Difficile d’imaginer une autre voix que celle de Rosy (pourquoi pas Rosy ?!) après l’avoir entendue et s’être laissé transporter par sa manière unique de conter les histoires. Ressentie comme une voix de gorge, ronde, chaleureuse et profonde sa voix est très atypique dans le milieu pop/folk. Il est certain que les enseignements de chant lyrique qu’elle a reçus ont beaucoup contribué à ce résultat. Pour son originalité et sa maîtrise la voici plutôt bien positionnée dans ce classement. Elle le mérite amplement.

Yael Naïm : Je pourrais parler de claque pour décrire le choc que nous avons reçu avec Hélix lors de son concert mais ça ne serait pas juste. Sa voix pourtant très puissante nous a caressé les tympans et à un bon nombre de reprises nous a hérissé les poils. Je ne sais pas comment décrire concrètement son chant, alors ce sera un peu abstrait, désolé. Disons qu’il est… organique. On dit que la voix est le reflet de l’être, et bien le naturel de Yael se lit dans sa voix. Elle nous prend aux tripes car il n’y a pas de murailles face à elle, elle communique directement avec notre corps sans passer par notre cerveau. Bref, je garde un souvenir inoubliable de ce concert et de cette voix mêlée au bruissement des feuilles caressées par le vent, aux harmonies des 3SomeSisters et à l’orchestration simple mais terriblement efficace. Félicitations Yael.

Björk : Le problème de Björk c’est qu’on pourrait faire une thèse sur sa vie, son histoire, son univers, sa voix, sa folie, son génie, sa musique, ses goûts vestimentaires, son ego, ses mystères et ses paradoxes. Vous imaginez qu’il est alors bien difficile de parler seulement de sa voix…. mais allez, ce sera mon défi du jour ! Néanmoins on ne peut pas non plus prendre une chose hors de son contexte, d’autant plus que l’univers de Björk est tellement singulier que son chant ne peut être pris et analysé à part. Généralement légère et fluette, Björk utilise énormément d’effets, d’intonations et de techniques différentes dans un morceau et parfois même dans une même phrase. On se retrouve alors avec des raclements de gorge à la Louis Armstrong (1:57), des gazouillis d’oiseau (2:30) ou roucoulements (2:39), des vibratos uniques très prononcés (1:54) etc. ; elle chuchote, crie, parle, chante avec cohérence et talent, et toujours dans le but de servir la musique. Par ailleurs, si je peux en rassurer certains, dans les morceaux plus graves elle sait être véritablement bouleversante sans rajouter des tonnes d’effets !

Ninet Tayeb : Découverte sur le dernier album de Steven Wilson dans le morceau Routine, je n’ai pas pu m’empêcher d’en savoir plus sur cette si belle voix inconnue. Il s’est avéré que c’était la voix de Ninet Tayeb, chanteuse israélienne de renom là-bas (à ce qu’il paraît). Que dire… on est sur une voix très moderne, à la fois très rock, mais aussi très soul. Et là pour le coup c’est une voix qui claque bien sévèrement ! Jugez par vous-mêmes avec la reprise de « I put a spell on you ». Un super vibrato, une énergie débordante, et des effets modernes qui ne me sont pas insupportables ! Voilà un exploit qui mérite d’être cité et une voix qui mérite cette place dans le classement.

Qu’on soit bien d’accord, ces deux chanteuses se partagent la première place ! (Pas de jalousie les filles ! )

Olivia Merilathi: Ahhhhh Olivia, je crois qu’elle remporte le record du nombre de frissons provoqués. Elle partage avec Björk ce timbre aiguë et innocent (surtout sur le premier album) mais Olivia le met au service d’une musique plus pop et plus directe. Si elle détient la première place de ce classement, c’est évidemment parce que j’ai eu un énorme coup de foudre dès la première fois où je l’ai entendue, mais aussi et surtout parce que même avec les années et l’habitude de l’écouter, elle me fait encore autant d’effet. De plus elle renouvelle les mélodies de ses chansons et pousse la qualité des interprétations toujours plus loin. (Comparez la version studio d’Opposite Ways par exemple avec une version live.) Toujours juste et à fleur de peau, Olivia a une voix unique à laquelle je n’ai trouvé aucun équivalent dans son registre.

Aleksandra Djelmas: Ma plus récente découverte et aussi peut être mon plus gros coup de coeur (avec Olivia). C’est simple, ce qu’arrive à faire Aleksandra, je ne l’ai entendu nulle part ailleurs. Jusqu’à maintenant le chant clair et le growl étaient plus ou moins deux choses distinctes. (Même si Joe Duplantier à une voix un peu intermédiaire.) Et bien mademoiselle Djelmas arrive, du haut de ses 25 ans, à être constamment sur le fil et à totalement brouiller la frontière entre ces deux chants. Le rendu est bouleversant, magnifique, inattendu, surprenant, déroutant et donne à Aleksandra un style unique et une personnalité vocale originale qu’elle maîtrise déjà à merveille ! Certes, c’est sublimé par la musique de David Maxim Micic mais voilà, je suis juste complètement sous le charme. Et puis même pris séparément, sa voix claire est superbe et son growl est dément ! Sans blague, cette chanteuse est parfaite !
(Olivia, me pardonneras-tu ?)

Voilà, cet article touche à sa fin, j’espère vous avoir fait découvrir de nouvelles choses intéressantes et que vous avez passé un agréable moment dans mon harem de chanteuses. Maintenant, c’est à vous de jouer en répondant à ce sondage pour savoir quelle chanteuse de l’article vous avez préféré !

N’hésitez pas non plus à nous dire quelle est votre top de chanteuse en commentaire ou sur Facebook, peu importe !

Sur ce les enfants, passez un bon dimanche et une bonne semaine !

-W-

Publicités

Une réflexion sur “Top 10 voix féminines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s